Escapade en plein air

Hier, en fin de soirée, j’ai étudié avec attention le 3e tutoriel fondamental de Flo qui porte sur le dessin des rochers. En feuilletant Pinterest, j’ai vu quelques photos de roches et de fleurs alpines et j’ai incorporé des éléments de chacun dans le dessin qui souligne des aspects des jardins alpins. Ce sont les premiers jardins que j’ai affectionnés lors de mes visites avec Diane au Jardin botanique de Montréal à la fin des années 60. J’entretiens un tel jardin au pied du ruisseau qui se jette dans l’étang, le fruit d’un de mes projets de retraite. Pour réaliser le dessin des roches et de la versure, j’utilise les pinceaux de Flo et ceux de Procreate (fusains). Après avoir dessiné une fleur, j’utilise la fonction de clone pour leur multiplication en diverses teintes. Tableau numérique 3 x 4.

À la hâte

En quittant le domicile pour des emplettes, j’ai croisé les tulipes de la plate-bande dans la lumière du matin enneigé. Le contraste s’est imposé tout de suite : chaleur vs froidure, rouge vs blanc, nouveau vs établi, etc.. Les vidéos de Flo et de James que j’étudie souvent me furent d’une aide précieuse, notamment pour distinguer les calques à l’avant de ceux à l’arrière. Même si les tulipes ne sont pas mes fleurs favorites, l’envie de les dessiner et de les peindre s’est imposée. Pour ce tableau, j’ai retenu parmi la douzaine les tulipes les plus signifiantes. Tableau numérique 4 x 3.

Mystère

Ce tableau est une adaptation d’un tutoriel de Flo illustrant une route en montagne qui déborde dans le vide et d’un tutoriel de James Julier me fournissant la palette pour peindre des montagnes à l’arrière-plan. Les conifères sont dessinés au moyen d’un pinceau-tampon numérique à cette fin. Un adepte proche de la famille en ferait une affiche. Dans Facebook, ce tableau est intitulé : Où va l’eau ? Tableau numérique 4 x 4.

Tumulte

Irrégulièrement, je reviens au laisser-aller devant un tableau blanc. Après avoir déterminer une palette, je choisis un pinceau et c’est parti. Après une brochette d’essais et d’erreurs toujours pardonnées, j’achemine l’esquisse à une adepte. Selon sa réponse, je poursuis ou je publie. Contre toute attente, une amie Facebook proche de la famille a manifesté son intérêt. Tableau numérique 4 x 4.

Éclosion

J’ai toujours aimé les aquarelles. Ce tableau s’en inspire par sa trame. Un artiste islandais a gracieusement mis en ligne un ensemble de pinceaux numériques issus du volcan en éruption. Il n’en fallait pas plus pour concrétiser mon inspiration. Tableau 4 x 6.

Au bout du chemin

Ce tableau est aussi le résultat de l’étude d’un tutoriel de Flo. Le thème est encore plus simple que le précédent et sa facture monochrome demeure originale: un chemin sinueux en montagne et un astre stylisé. Tableau numérique 3 x 4.

Le guet

Un tableau facile à réaliser: la silhouette d’un hibou, des montagnes séparées par la brume, des conifères au premier plan et quelques oiseaux en vol sous la lune. La mise en scène présentée dans un livret numérique est originale car on y voit d’une espèces d’oiseau dans leur milieu respectif. Tableau numérique 10 x 12.

Dans l’air du temps

Un p’tit tour dans le monde abstrait où j’y puise de l’aisance et le plaisir du laisser-aller. La palette est inspirée d’un tableau dans le réseau Pinterest. Ce tableau comprend essentiellement deux calques: un marbré de coups de pinceau (térébenthine) transparent et un autre meublé de coups de pinceau (encrage) opaque. Tableau numérique 4 x 4.

Pit-pit

Un autre tableau sur un thème élaboré pour les enfants: un poussin qui éclot. Le titre est choisi pour amuser Florence qui sera chez sa toute dévouée grand-maman. Peu de difficulté sinon de créer un peu de profondeur et de prendre en compte la provenance de la lumière. Pour la première fois, j’utilise des pinceaux texturaux pour la coquille d’œuf : Round chalk et Is it grunge. Tableau numérique 4 x 6.

Joyeuses Pâques

Ce tableau est le résultat de l’application d’un tutoriel de Flo, artiste hollandaise. Sa méthodologie me rappelle celle de Teela Cunningham. Le dessin est sur le plat, soit sans profondeur. La seule difficulté est la gestion des calques. Pour le personnaliser, j’ai ajouté un cadre au projet. Le thème en est un qui plait aux jeunes enfants; je l’ai donc adapté pour plaire à notre Florence. Tableau numérique 4 x 6.

Enthousiasme

Un plaisir paradoxal: œuvrer avec des teintes qui me conviennent et multiplier les essais et erreurs jusqu’à satisfaction. Tableau numérique 4 x 4.

Douceur éphémère

Le printemps, le manque d’inspiration ou la négligence m’ont fait défiler mes tableaux de fleurs passés. J’en ai retenu pour son vase. Le bouquet est totalement différent et pour lui donner un tout autre look, j’ai ajouté en dernier lieu une simulation de papier aquarelle. Tableau numérique 3 x 4.