Les grands manitous

Ce tableau utilise la même composition que le tableau Hors du temps réalisé en décembre dernier. Cette fois-ci, les conifères prennent plus la vedette. Le soleil derrière la brume est une scène que je devrais reprendre plus souvent. Tableau numérique 4 x 6.

Le silence hivernal

L’hiver m’inspire le calme. Ce tableau est inspiré d’une photo sur Internet. J’ai utilisé un pinceau que j’ai téléchargé depuis une vidéo grâce à la générosité de Floortje, une artiste hollandaise. Les berges boisées ont été relativement faciles à peindre, mais la neige sur la glace m’a donné plus de fil à retordre et que dire du ciel aux teintes fondues ? Tableau numérique 6 x 4.

Dans le secret de l’hiver

C’est l’hiver et je l’apprécie pour son silence et son inspiration. Ce tableau est issu d’une photo relevée sur l’Internet. La composition est simple et sa palette présente des teintes complémentaires. L’exercice consistait principalement à créer du mouvement dans le champ enneigé. Pinceaux utilisés cette scène d’hiver: dans la section Organique, Paper Daisy pour la rangée d’arbres au fond, Rainforest pour le feuillage des arbres sur la colline, Roseau et Argile pour les graminées. Dans la section Aérographie, j’utilise l’aérographe doux pour la montagne et la neige. Tableau numérique 6 x 4.

Le calme de la froidure

Encore un tableau qui se termine autrement qu’anticipé devant ma page blanche. Bien sûr, l’hiver était au menu. Une composition simple monochromatique d’un paysage qui m’interpelle tous les jours de ma promenade dans le froid du Québec. Tableau numérique 4 x 4.

Promenade silencieuse

Ce tableau est inspiré d’une aquarelle de Claire Blais, une artiste de Brompton; je l’ai achetée en 2007 à La grande virée artistique de Sherbrooke. Les paysages d’hiver ont la particularité de véhiculer le silence. La composition est la même, mais la palette et les éléments diffèrent. Sa mise en ligne en noir et blanc dans le groupe de James Julier, un artiste du Royaume-Uni, m’a valu une invitation à joindre son groupe d’artistes numériques. Tableau numérique 4 x 6.

Issues inconnues

Ce tableau est le résultat de manœuvres que je ne pourrais reprendre car elles se sont suivies sans anticipation. Une seule chose est certaine: je voulais combiner le concret à l’abstrait. Ces fleurs d’hydrangée remontent à ma tendre enfance dans la ville de St-Michel, maintenant annexée à la ville de Montréal. Tableau numérique 6 x 6.

Lumière pénétrante

Mon amie M se demande pourquoi ma production a ralenti. Le temps des Fêtes est la réponse et la garde de Florence s’ajoute à la difficulté de s’installer dans mon atelier. Ce tableau est inspiré d’une nature morte créée par D et installée dans la salle de bain du haut. Plus j’étudie les vidéos de Floortje (Hollande) et de Yifat (Texas, États-Unis), plus les tableaux prennent du temps à naître. Tableau numérique 3 x 4.