Chanson d’automne

Ce matin, on s’est promené dans les sentiers du parc du Mont-Bellevue et les feuilles gisaient en grande partie au sol. Il n’en fallait pas plus pour que je m’acharne à ce tableau entamé hier. Le visionnement de la vidéo de James Julier pour une énième fois a été suffisant pour achever le tableau. Tableau numérique 4 x 6.

Sortir de l’ombre

Nos potentilles s’effeuillent de plus en plus et la lumière sera moins abondante. L’abri domiciliaire compensera. Ce tableau a pris naissance il y a plus d’une semaine. Après moult tergiversations, j’ai finalement localisé un pinceau dont le tracé me convient à merveille ces jours-ci. Photo à l’appui, les fleurs sont faciles à dessiner, mais elles prennent beaucoup de temps. Les feuilles sont moins exigeantes. Et vive le copier-coller ! Tableau numérique 6 x 4.

Invraisemblable

Un pinceau d’exception pour peindre un sol rocheux. À Mingan, on est toujours surpris par la liaison particulière entre le sol, la plante indigène et l’eau. Ce tableau se veut une représentation chimérique de la situation. Tableau numérique 4 x 4.

47e parallèle Nord

Enfin, je saisis certaines subtilités de l’application de dessin numérique. Le dessin en soi est facile, mais le positionnement des éléments s’avère judicieux. Oui, j’aime l’automne, et ce, depuis mon enfance. Tableau numérique 6 x 4.

Plus fortes que le roc

Ce titre n’est pas de moi, mais il me fait penser à quelqu’un dans le nord de Sherbrooke. Ce tableau, inspiré d’une photo sur l’Internet est le résultat d’une démarche pédagogique illustrant les étapes pour marier le roc à des épervières. Les pinceaux utilisés sont l’aérographe, l’esquisse, le rétro et l’organique. Tableau 4 x 6.

En haute montagne

Dans ce tableau, j’ai réuni les éléments qui me ravissent dans un sentier: la montagne au loin, la présence de la brume, une forêt d’épinettes et des roches le long du sentier. Les épinettes sont plus faciles à dessiner et à copier qu’une roche car la forme des roches diffère d’une à l’autre. L’autre difficulté est de maintenir sur tous les éléments la provenance de la lumière qui, dans le cas présent, est orientale. Pour le ciel, j’utilise un pinceau (aérographe), pour les montagnes et les roches, j’utilise deux pinceaux (aérographe et fusain), pour la brume, j’utilise un pinceau (aérographe), pour les épinettes, j’utilise un pinceau (rétro) et pour la mousse, j’utilise un pinceau (argile). Tableau numérique 7 x 5.

À l’écoute du bruissement

Ce tableau est une mise à jour d’un tableau réalisé en septembre 2018 qui lui constitue une version numérique d’un tableau à l’encre. À ce moment, j’étais au tout début de mon appropriation du logiciel de dessin numérique. En utilisant récemment la courbe des couleurs que je ne connaissais pas l’an dernier, j’ai réussi à modifier son expression. De plus, l’ajout de quelques lettres au pied des arbres m’a permis de soulever un questionnement sur sa signification. Tableau numérique 12 x 24.