Vert de froid

Cela fait un bout de temps qu’on gèle même si, théoriquement, la planète se réchauffe. Cette atmosphère m’a plongé, à mon grand plaisir, dans les tableaux d’hiver. Toutefois, en écoutant ce matin un CD en ligne sur lequel sont présentés des arbres en silhouette, j’ai eu envie de m’aventurer dans une interprétation de ces arbres. Tableau numérique 12 x 12.

Crépuscule

J’aime les conifères, les cabanes chaleureuses, les grands espaces et l’hiver. Seulement les nuages sont inspirés d’un tutoriel de James Julier. Tableau numérique 16 x 9, 300 ppp.

Éblouissement

Ce tableau est inspiré d’un paysage d’été apparu sur mon écran d’ordinateur au moment de le mettre en marche. Du fait que notre fin de semaine hivernale bat un record établi en 1920, ce paysage est tout à fait indiqué. Tableau numérique 16 x 9, 300 ppp.

Déclinaison

Les couches de neige s’empilent depuis bientôt 24 h. Après un bel anniversaire, même si je ne sais ce qui m’intéresse, je m’installe devant mon écran pour réaliser un tableau à partir d’un segment de photo sur Internet. Tableau 12 x 16.

Le lac impatient

Cela fait quelques jours que ce tableau est en plan. Durant la présente période, les paysages d’hiver circulent dans tous les sens dans ma tête. Hier, je lui ajouté un barrage en aval et j’ai laissé pendre quelques feuilles résiduelles aux bouleaux à l’avant-plan. Tableau numérique 24 x 18.

La source empourprée

Dans l’intention d’ajouter un ruisseau au paysage hivernal entamé il y a quelques jours, j’ai commencé une étude du lien entre la neige et le ruisseau sous-jacent: les dépressions et les canalisations. Après avoir dessiné une ouverture sur le ruisseau et sa cascade, j’ai eu envie de situer le ruisseau dans la verdure hivernale; un tronc de thuya s’est imposé puis des branches et enfin des roches. Tableau numérique 12 x 18.

Le refuge du montagnard

Une fois la visite partie, il me restait moins de temps pour entreprendre un nouveau tableau. J’en ai donc modifié un afin de lui donner un autre aspect: j’ai coupé le paysage de moitié, je lui ai ajouté un rocher et j’ai mis de la lumière dans le refuge. Enfin, je l’ai intensifié pour installer plus de contraste. Tableau numérique 12 x 18

Passionnément

Hier, je me suis investi dans une série de tableaux monochromes. Le thème est le lever du soleil sur un lac gelé. Celui-ci exploite les couleurs chaudes. Tableau 16 x 9

La chaumière

Après avoir réalisé un tableau, je suis toujours curieux de le modifier en jouant avec la courbe des couleurs, une fonction inhérente à l’application. Une fois la palette choisie, j’effectue quelques retouches et le tour est joué. Tableau numérique 24 x 18.

De neige et de glace

J’arrive d’une promenade sous la neige par temps doux. Même si j’habite en ville, j’ai le loisir de peindre les montagnes comme si j’y étais. Ce tableau est inspiré d’une photo publiée sur l’Internet. Tableau numérique 24 x 18.

Romance hivernale

Cette étude est inspirée d’un tableau de Dranitsin. D’apparence simple, j’y ai consacré plus de temps qu’il n’y parait; je l’ai même laissé en plan à l’heure du dîner. Le feuillage des arbres est réalisé avec le pinceau Argile et la neige au sol, avec le pinceau pour ardoise; le pinceau pour estomper m’a été passablement utile pour réaliser les dégradés. Tableau numérique 12 x 18.

L’oiseau du mystère

J’ai toujours aimé les fleurs, notamment celles que l’on découvre lors des promenades en forêt. Ce tableau était en plan jusqu’à ce matin lorsque je visionne un tutoriel de Floortje, une artiste
hollandaise, adepte du numérique, qui illustre le dessin d’un papillon. Le présent tableau diffère quelque peu de celui sur ma page Facebook, mais il a énormément plu à une cliente de Benjamin. Tableau numérique 24 x 24.

Collection privée M.V.d.V.