Au lac en février

Un même thème, une même composition, une même palette, mais un bâtiment à l’arrière-plan, un arbre incomplet à l’avant-plan, un peu plus de contraste ciel-terre et de la neige qui tombe pour ajouter une touche atmosphérique. Aquarelle et gouache sur papier Canson XL. Tableau 11 x 15.

Solo

Encore un tableau d’hiver dans lequel je peux expérimenter les actions de la gouache sur les pigments de l’aquarelle en y pulvérisant de l’eau. L’exercice consistait à donner l’impression de la fougue du skieur qui dévale une pente. Aquarelle et gouache sur papier Canson XL. Tableau 11 x 15.

Les bagarreuses

Cela fait deux ans que j’ai enregistré une photo notamment pour sa simplicité et sa composition. Dans ce tableau, j’ai changé la saison, le nombre et l’essence des arbres, mais quelque chose me chicotait. La nuit porte conseil dit-on? Le lendemain matin j’ai fait éclore des perce-neige. Aquarelle et gouache sur papier Canson XL. Tableau 11 x 15.

Dans la quiétude de l’hiver-2

Même si on vit un hiver historique par son froid intense, les paysages en cette période peuvent être splendides. L’exercice aujourd’hui était de reprendre un tableau réalisé au début de février 2018. Bien entendu, j’ai apporté quelques modifications, notamment à l’arrière-plan. Aquarelle et gouache sur papier Canson XL. Tableau 11 x 15.

Frénésie

En regardant la photo d’un skieur en descente dans un magazine de Benjamin, je me suis rappelé mes descentes en kayak dans la Rivière Rouge. Aujourd’hui, je réalise un autre type de « performance » avec un pinceau. Aquarelle et gouache sur papier Canson XL. Tableau 11 x 15,

Descente panoramique

Retour à la nature hivernale. Benjamin m’a apporté son magazine sur les sports de glisse. Même si l’objet d’intérêt est le skieur, mon intérêt se situer davantage à l’arrière-plan. Aquarelle sur papier Canson XL. Tableau 11 x 15.

Purification

Jamais deux sans trois. Ce troisième tableau est tout simplement un exercice de diversion pour, entre autres, saisir la réaction du support à l’encre aquarellable. Encre sur papier Canson XL. Tableau 11 x 15.

Cas de conscience

Suite au tableau précédent. J’étais curieux de mélanger le bleu au blanc sous l’action du jet d’eau. Encre et aquarelle sur papier Canson XL. Tableau 11 x 15.

Cascade en noir

Selon le programme de Madeleine B, le prochain atelier consiste en la réalisation d’un tableau semi-abstrait. Le propos étant intéressant, j’ai consulté sur le Net quelques tableaux abstraits en mode sumi-e et j’ai repris mon pinceau chinois. J’ai appliqué l’encre noire après avoir mouillé entièrement le support (feuille). Une fois sec, j’ai appliqué quelques coups de pinceau pour obtenir un contraste et, par la suite, j’ai ajouté une petite touche de gouache blanche. Finalement, j’ai secoué mon pinceau gorgé d’aquarelle verte au-dessus des cascades. Encre et aquarelle sur papier Canson XL. Tableau 11 x 15.

Nature en dormance

Cela fait un bout de temps que je voulais marier le doré des herbages à la neige d’un coin de nature en bordure d’une nappe d’eau. Je me suis inspiré d’une composition de Steven Cronin, aquarelliste britannique. Par curiosité, j’ai peint le même paysage sur un support de plus grande dimension (15 x 22). Aquarelle et gouache sur papier Canson XL. Tableau 11 x 15.

Dans la quiétude de l’hiver

Dans ce tableau inspiré d’une photo de Météomédia, je tenais à y installer de la brume tout en gardant mes épinettes couvertes de neige. Aquarelle et gouache sur papier Canson XL. Tableau 11 x 15.

L’heureuse équipée

Intéressé par ma série d’hiver, Benjamin m’a présenté une des revues auxquelles il est abonné. Dans ce tableau, les grands traits sont le résultat de mon pinceau Ron Ranson. Avec mon pinceau langue de chat, j’ai couvert de neige les épinettes et avec un fin pinceau de mon ami Yves, j’ai peint les arbres caducs. Aquarelle et gouache sur papier Canson XL. Tableau 11 x 15.