Flammes végétales

Ce matin, je me sentais outillé pour réaliser un tableau à la spatule sur un fond effectué au pinceau. Mes tons avaient été esquissés la veille (pourpre brillant, titane écru, terre d’ombre brûlée). Et surtout, je ne devais pas me hâter. L’ensemble est presque tout réalisé au pinceau, les dernières touches l’étant à la spatule. Benjamin l’aime bien et Christine aussi. J’avoue une réelle satisfaction. Tableau 9 x 12.

Menace apparente

C’est mon premier tableau à l’acrylique réalisé à la spatule dans mon atelier. Cela faisait quelques jours que je tournais au tour du pot; l’aspect figuratif m’importait peu. Le choix des couleurs et de leurs valeurs est une tâche complexe. Après avoir mijoté sur deux projets distincts, c’est celui-ci, inspiré d’une photo présentant un zoom sur de l’herbe au sol, que j’ai finalement réalisé. Le résultat me plait, mais présente un air menaçant. Fort différent de tout ce que j’ai réalisé jusqu’à ce jour. Tableau 6 x 12.

Rolland à Baie-St-Paul

Bien assis au début du quai de Baie-St-Paul, je me préparais à réaliser un croquis de la plage et de la baie quand Rolland, un participant venu de l’Outaouais, s’est installé sur le quai. L’occasion était belle pour inclure un personnage dans mon croquis et d’en faire, à la suggestion de mon professeur un premier tableau à l’acrylique sur le motif. Le résultat est sobre, mais harmonieux. Tableau 12 x 16.

Céline se repose

À ma première journée aux Éboulements, ke professeur m’a suggéré de m’en tenir au croquis. Assis par terre au sommet d’une colline à côté de l’Auberge de Nos Aïeux, je me préparais à réaliser un croquis du paysage riverain quand Céline, une participante, est passée devant mon viseur. Sans réfléchir, le sujet s’est imposé. Aux dires de ma dame, le résultat est très plaisant. Est-ce le hasard qui me montre un chemin? Croquis 8 x 10.