Comme une chanson douce

La semaine dernière, le Club de marche Plus s’est arrêté pour une séance de tai chi sur la plateforme attenante au saule. Caméra en poche, il n’en fallait pas plus pour que je croque la photo. Grâce au technique de James et Floortje, le tableau a pris rapidement forme. Pour plus d’intérêt, j’ai ajouté une chaloupe amarrée et quelques fleurs aquatiques au moyen du pinceau-étampe de Tatiana. Tableau numérique 4 x 3.

Vers des jours meilleurs

Ce tableau est le résultat de l’application d’un tutoriel de Flo et notamment, de l’utilisation de traits hachurés pour donner du relief aux éléments d’un paysage. Après plusieurs visionnements, j’ai modifié le dessin des montagnes, des arbres dans le champ, mais surtout, j’ai ajouté de la couleur dans le dessin comportant des hachures et, finalement, j’ai remplacé son ciel étoilé par des oiseaux en vol. Le titre s’est imposé sous la plume de Danièle. Tableau numérique 3 x 4.

La source des cimes

Encore un titre de Danièle pour un tableau issu d’essais et erreurs lors de l’utilisation d’un nouveau pinceau de Tatiana, et ce, dans un but d’abstraction. Le tableau est resté en plan plus de 2 semaines jusqu’à ce que Flo nous propose un pinceau illustrant un bosquet de conifères devant lequel, j’ai dessiné de la brume. J’ai la prétention de l’inscrire en marge de l’art sumi-e. Tableau numérique 4 x 4.

Les méandres de la vie

Un tableau inspiré d’une photo dans Facebook. Après des heures de travail pour dessiner la végétation dans la zone humide, je ne suis pas encore satisfait du dessin de la profondeur. C’est le titre qui me plait le plus. Tableau numérique 5 x 3.

Bien s’ancrer dans la nature

Ce tableau qui contient les mêmes éléments que le précédent présente en plus un brouillard toujours envoûtant. Le dessin est inspiré d’une photo de la région de Tadoussac dans le réseau Pinterest; bien entendu, je l’ai personnalisé à l’aide de mes pinceaux numériques. Tableau numérique 5 x 3.

Le sentier de la profonde relaxation

Chaque fois que je parcours le sentier de la Pointe-de-l’Islet à Tadoussac, c’est la détente, le bien-être immédiat qui s’installe. Ce sentier contient tous les éléments que j’affectionne : colline rocheuse, sentier bien aménagé, conifères et le fleuve à l’embouchure de la rivière Saguenay. Le sentier couvert de planches s’est avéré intéressant à dessiner. Tableau numérique 4 x 3.

Le havre

Ce tableau est le résultat de l’étude d’un tutoriel de mon professeur de peinture numérique Flo, artiste hollandaise. J’ai déjà peint quelques maisons, et ce, sans connaître les recours techniques de l’application Procreate. Flo ne nous enseigne pas seulement les techniques, mais elle nous procure des idées pour nous échapper, le cas échéant, de la réalité. Et qui plus est, elle nous offre la possibilité de télécharger la palette de couleurs qu’elle a utilisée. Il me reste à adapter cette technique à mes prochaines cabanes, chalets, maisons, granges et autres. Chemin faisant, j’ai utilisé des pinceaux de Tatiana, artiste russe, pour dessiner quelques fleurs à l’avant-plan. Tableau numérique 4 x 5.

Écouter la musique

Le thème de ce tableau m’a déjà été proposé chez Madeleine Bousquet. Trop difficile à ce moment de ma démarche. Au cours d’une recherche dans le réseau Pinterest, je voulais trouver une photo de référence qui regroupe encore des conifères, du roc et une cascade. J’ai substitué des feuillus aux conifères, j’ai modifié l’arrangement des cascades et j’ai dessiné des roches dans un étang cette fois-ci. La disposition et la transparence des cascades sont plutôt corsées à maîtriser. Tableau numérique 3 x 5.

L’heureuse cascade

Un autre tableau qui réunit une montagne, un ensemble de conifères sur les rives fortifiées de la cascade déchaînée. Encore une fois, la cascade s’est avérée fort exigeante. Au fil de ces tableaux, je retiens plus facilement le nom des pinceaux numériques que j’utilise: hartwood et bat (chauve-souris)pour les conifères, flostatic et rouille pour la rivière, fusain et mur de pierre pour le roc des rives. Tableau numérique 3 x 5.

La vie continue

Des montagnes, des conifères et une rivière, tous des éléments de la nature que j’affectionne. Le choix de photos de référence est énorme, mais il s’agit d’identifier celle qui me convient au moment de ma recherche, de déterminer une composition et de modifier les éléments forts du tableau retenu afin de présenter un tableau personnalisé. La difficulté réside dans le dessin de la rivière. Tableau numérique 3 x 4.

Souvenir

Un tableau comportant peu de sujets mais formant un tout relève d’une réflexion depuis un bon bout de temps. Le visionnement multiple d’un vidéo de Flo m’a mis sur une piste qui s’est révélée après une première diffusion dans Facebook: encadrer le résultat. Ce tableau est inspiré d’une aquarelle réalisée par Madeleine Bousquet. Il réunit des conifères et une cabane dans une atmosphère épurée. Le cadre dessiné dans un deuxième temps m’a grandement rassuré sur ma proposition d’investissement. Tableau numérique 6 x 4.

L’éloquence de la rive

En faisant un tour dans mes photos de vacances dans la région de Charlevoix, je me suis arrêté au bord du fleuve. J’ai gardé la même composition, mais j’ai retiré tous les bateaux amarrés. Pour susciter plus d’intérêt, j’ai ajouté quelques mouettes. C’est probablement le tableau dans lequel je me suis le plus investi. Le titre du tableau s’est imposé. Tableau numérique 4 x 3.