Archives de catégorie : Animaux

Viens chez moi

En sélectionnant une photo de référence dans le réseau Pinterest, je savais déjà que j’ajouterais un centre d’intérêt dans le paysage: une mésange que j’ai déjà dessinée et peinte pour un tableau antérieur. J’ai aussi importé des arbrisseaux de tableaux de l’an passé. Tout comme l’arbrisseau à l’avant-plan, les arbres à l’arrière-plan ont été réalisés au moyen de tampons numériques. Encore une fois, la tâche difficile fut de donner une juste valeur aux teintes de la neige dans le champ au-devant de la clôture. La mésange est mon oiseau préféré. Les commentaires de Pierre Jeanson, artiste peintre estrien depuis plus de 40 ans furent grandement appréciés. Tableau numérique 3 x 4.

Amis pour la vie

Encore un autre tableau que je désirais réaliser en mode numérique. La mésange est mon oiseau préféré. En plus d’être enjouée, son vol est musical. Elle partage mon attrait pour les paysages d’hiver. Maintenant que j’ai saisi comment dessiner des animaux, il est fort probable que, à l’avenir, je me laisse aller à l’ajout d’animaux dans mes dessins. Tableau numérique 3 x 4.

Maître des lieux

Le dessin est inspiré d’une photo dans le réseau Pinterest; il présente une cabane bordée de conifères dans la brume. En substituant un animal à la cabane, on sollicite une autre attention à l’observateur. Cela fait des lustres que je n’ai pas dessiné un animal. Après avoir visionné un tutoriel de Flo sur le dessin du poil des animaux et un tutoriel de Tatiana sur le dessin d’un renne, j’ai retenu le message de bien choisir les pinceaux selon les couches et de ne pas accélérer le dessin. Les conifères sont appariés, mais présentent des nuances de luminosité. Tableau numérique 4 x 3.

Charme distinct

En feuilletant les photos dans le réseau Pinterest, je cherchais des photos qui contenaient des éléments que j’affectionne: montagne, brume et arbuste dénudé. J’ai opté pour une composition quasi monochrome dans laquelle je pouvais facilement effectuer des substitutions. En me servant de pinceaux courants, le tableau a rapidement pris forme. Le titre souligne l’importance de chacun des éléments de la composition. Tableau numérique 3 x 4.

Un p’tit tour

J’ai un attrait pour les tableaux monochromes dans lesquels on multiplie les diverses valeurs de la teinte retenue. Ce tableau constitue un défi de réalisation sans chercher l’outil qui convient à mon besoin. La photo publiée dans les deux groupes de Facebook présente une chèvre, mais pour la présente publication, j’ai opté pour un chevreuil. Le titre identifie aussi mon état d’esprit sur le plan technique. Tableau numérique 3 x 4.

Dans l’euphorie de l’espace

Après une nuit de sommeil, le dessin avait changé de vocation. Il fallait multiplier les sommets au lieu de descendre de la montagne à l’arrière. Le centre d’intérêt s’est élevé dans l’espace. L’utilisation d’une seule teinte me convient passablement ces temps-ci. Le titre est celui de Danièle qui vient d’agrandir son espace vital. Tableau numérique 3 x 4.

De passage

Un tableau facile dont j’avais envie, même si j’ai peu d’oiseaux dans ma collection. Une fois les outils en main, la démarche par superposition de calques, écrêtés ou pas, le tableau s’échafaude petit à petit. De passage le long de la rive de la rivière Magog, ce héron profitait tout comme moi du bon temps pour se délasser. Tableau numérique 4 x 4.

Attention au virus

J’ai souvent envie de peindre des sujets rapprochés tels des épervières orangées qui poussent aisément dans mon jardin. La difficulté réside dans le contexte de ce centre d’intérêt. Un écureuil s’est manifesté dans un premier temps et ce, probablement parce que Florence les apprécie. Je lui ai substitué un chat qui, je pense, fait plus facilement l’unanimité. Le titre a aussi pris la vedette parce qu’il soulève une question. Tableau numérique 4 x 4.

Le guet

Un tableau facile à réaliser: la silhouette d’un hibou, des montagnes séparées par la brume, des conifères au premier plan et quelques oiseaux en vol sous la lune. La mise en scène présentée dans un livret numérique est originale car on y voit d’une espèces d’oiseau dans leur milieu respectif. Tableau numérique 10 x 12.

Pit-pit

Un autre tableau sur un thème élaboré pour les enfants: un poussin qui éclot. Le titre est choisi pour amuser Florence qui sera chez sa toute dévouée grand-maman. Peu de difficulté sinon de créer un peu de profondeur et de prendre en compte la provenance de la lumière. Pour la première fois, j’utilise des pinceaux texturaux pour la coquille d’œuf : Round chalk et Is it grunge. Tableau numérique 4 x 6.

Joyeuses Pâques

Ce tableau est le résultat de l’application d’un tutoriel de Flo, artiste hollandaise. Sa méthodologie me rappelle celle de Teela Cunningham. Le dessin est sur le plat, soit sans profondeur. La seule difficulté est la gestion des calques. Pour le personnaliser, j’ai ajouté un cadre au projet. Le thème en est un qui plait aux jeunes enfants; je l’ai donc adapté pour plaire à notre Florence. Tableau numérique 4 x 6.

L’école de rang

Cela fait un bout de temps que je veux intégrer dans un paysage l’école de rang beauceronne où ma mère a enseigné durant les années précédant la guerre de 1939. Dans un premier temps, j’ai peint l’école pour mieux l’intégrer dans un paysage distinct de celui où l’école était localisée. Pour ajouter de l’intérêt au tableau, j’ai dessiné et peint trois moutons qui, tout comme les enfants de l’école primaire de cette époque, regardaient les yeux bien ronds la maîtresse. Pour mieux illustrer un moment de cette époque, j’ai utilisé l’application-photo pour convertir le tableau en noir et blanc. Tableau numérique 6 x 4.