Fausse solitude

Ce dessin se voulait une prolongation des tableaux antérieurs à celui du héron. La solitude est le thème dominant. Au lieu de conifères dans le centre d’intérêt, j’ai opté pour un seul arbre caduque. Les conifères qui se sont spontanément imposés ont appelé une montagne à l’arrière-plan. Le cadre de broussailles à l’avant avait pour objectif d’accentuer la solitude de l’arbre sur l’îlot. La transformation du dessin avant sa publication est due aux modifications des images suggérées par l’iPad Pro. Tableau numérique 4 x 4.

De passage

Un tableau facile dont j’avais envie, même si j’ai peu d’oiseaux dans ma collection. Une fois les outils en main, la démarche par superposition de calques, écrêtés ou pas, le tableau s’échafaude petit à petit. De passage le long de la rive de la rivière Magog, ce héron profitait tout comme moi du bon temps pour se délasser. Tableau numérique 4 x 4.

Contraste vivant

Toujours dans l’esprit de simplifier les dessins, de limiter les couleurs, ce tableau est inspiré de la composition d’une photo dans Pinterest. Je tenais à mettre en contraste le noir et blanc avec des couleurs vives telles que le rouge et le jaune. Pour dessiner la montagne, j’ai encore utilisé le pinceau Freycinet dans la catégorie Dessin. J’ai davantage intégré comment simuler la profondeur en diminuant l’opacité à l’arrière et en grossissant davantage les éléments à l’avant. À la suite d’un échange de propos avec une artiste irlandaise dans le groupe de James Julier (Facebook), le titre a évolué. Le titre a été arrêté juste avant l’affichage sur l’Internet. Le contraste concerne notamment les êtres vivants. Tableau numérique 4 x 3.

L’autre chemin

Les tableaux en noir et blanc me plaisent. Au fur et à mesure que j’utilise l’application Procreate, j’intègre des techniques et j’expérimente avec des nouveaux pinceaux, notamment Freycinet dans la catégorie Dessin; sa texture m’inspire des montagnes. Ce tableau est inspiré d’un tutoriel de Calvin (Drifter Studio) dans lequel il utilise un style Zen Wabi-Sabi. Personnellement, ce tutoriel m’a ramené à l’époque du Sumi-e dans l’atelier de Madeleine. Une fois la première montagne dessinée, j’en ai réduit l’opacité avant de dessiner à l’avant-plan une autre montagne. Après quelques estompes, j’ai obtenu un effet de brume. L’arbre à l’avant-plan s’est imposé et les pas sont une pure fantaisie. Tableau numérique 4 x 4.

Comme une chanson douce

La semaine dernière, le Club de marche Plus s’est arrêté pour une séance de tai chi sur la plateforme attenante au saule. Caméra en poche, il n’en fallait pas plus pour que je croque la photo. Grâce au technique de James et Floortje, le tableau a pris rapidement forme. Pour plus d’intérêt, j’ai ajouté une chaloupe amarrée et quelques fleurs aquatiques au moyen du pinceau-étampe de Tatiana. Tableau numérique 4 x 3.