Les mystères du brouillard

Les mystères du brouillard

Je viens tout juste d’apprendre que la brume est moins dense que le brouillard; ce dernier me semble plus poétique. Dans cette réalisation, j’ai tenté de multiplier les couches de brume pour inviter l’œil à regarder au loin. Ce tableau se veut surtout un exercice de dessin de la pierre d’un escalier pour inviter l’observateur à monter sur la colline et à s’installer sous la fraîcheur des arbres. Tableau numérique 5 x 7.