Point d’orgue

Hier, j’ai modifié ma promenade de quartier afin de longer un bord de route rempli de fleurs des champs. Je me suis arrêté devant des phragmites ou roseaux communs. Chemin faisant, la composition et la palette de couleurs n’ont pas posé de difficultés. Restait le dessin de l’inflorescence; j’ai utilisé le pinceau térébenthine et le pinceau sec (catégorie Peinture). En fin de réalisation, j’ai modifié l’apparence du dessin au moyen d’un filtre. Tableau numérique 3 x 9.

En haut de la colline

À ma retraite en 2008, on m’a remis une aquarelle d’un paysage fleuri. Depuis que je l’ai accrochée dans mon atelier, elle s’est de plus en plus inscrite dans mes inspirations. Devant un tableau à l’ordinateur présentant un champ aux fleurs jaunes depuis un bon bout de temps, j’ai eu envie de combiner les éléments des deux tableaux. Tableau numérique 6 x 4.

Messagères d’amour

Ce tableau s’inscrit dans la lignée des fleurs de grand format sur un canevas de portrait aminci. Depuis que je me promène dans la nature de mon enfance, je m’arrête devant une fleur, un bouquet ou un champ irisé et j’en admire les contrastes sur une forme toujours originale. Tableau numérique 3 x 6.

Les témoins

La nature est témoin de la pandémie; beaucoup d’animaux profite de la raréfaction humaine pour se promener dans les villes. Hier, j’ai vu un renard au bout du sentier pédestre donnant sur le parc Blanchard verrouillé. La nature végétale est aussi témoin de la pandémie, car la pollution de l’environnement a diminué de beaucoup; le meilleur exemple est la baisse du coût du pétrole en surstock. Ce tableau est une illustration de quelques fleurs qui auront un meilleur approvisionnement des gaz aériens. Depuis mes vacances l’été dernier à Cap-à-l’Aigle, je me promets de peindre des fleurs sur un fond abstrait. Mission accomplie. Tableau numérique 3 x 6.

Aspiration

Ce tableau est aussi issu de la photographie d’une retaille de tissu de coton intégré dans ma couverture pour plus de chaleur les soirs d’hiver. Le reste est de l’improvisation sur la base d’une composition horizontale. Tableau numérique 6 x 4.

Les gaies luronnes

Nouveauté ! Mon pinceau numérique ne contenant plus d’énergie, j’ai tracé du doigt quelques traits. De fil en aiguille, j’ai ajouté quelques fleurs élémentaires et je l’ai mis en ligne. La réception a été surprenante: Danièle L. l’a beaucoup aimé. Tableau numérique 4 x 6.

En terre autochtone

Ce tableau est issu d’une photo d’une couverture aux couleurs éclatantes sur mon lit. Après son importation dans mon application de dessin numérique, j’ai appliqué un coup de pinceau nouvellement acquis de l’artiste islandais Thorgeir Skulason; ce coup de pinceau a retiré de la couleur pour faire apparaître le blanc à l’arrière-plan. Ensuite, j’ai liquéfié les teintes dans une composition horizontale. Enfin, j’ai appliqué un filtre de mon logiciel de photos. Tableau numérique 6 x 4.

Solidarité

Les fleurs retiennent souvent mon attention, particulièrement au printemps. À ce moment de l’année, les scilles sont parmi les premières à se pointer. Les pervenches s’annoncent aussi en quantité. Le dessin des fleurs est toujours passablement long, mais j’en fait un exercice de méditation. Dans le contexte de la pandémie, nos sorties à l’extérieur vers la lumière du printemps sont rares car, cette année, la température n’est pas encore clémente. Le besoin de rapprochement et de solidarité est très manifeste. Tableau numérique 4 x 6.

Pause migratoire

Depuis que je me suis initié plus à fond dans l’art pictural, j’ai constamment reçu le message de m’amuser en dessinant. Durant les périodes dédiées à l’aquarelle, au fusain, au pastel, à l’huile et à l’acrylique, je devais toujours faire face aux mêmes embûches: la technique. En adoptant l’informatique dans mes fonctions professionnelles, j’ai appris à maîtriser les principaux outils de communication. En me procurant un iPad et l’application de dessin Procreate, j’ai commencé à m’amuser vraiment devant un tableau à réaliser. C’est le cas du présent tableau. Tableau numérique 3 x 4.

Enfin !

Une autre abstraction inspirée d’un tableau de Grondin que j’ai reçu en cadeau en 2008. Sa palette présente de forts contrastes que je voulais présenter autrement au moyen de la fonction de liquéfaction de mon application Procreate. Après avoir photographié le tableau, je l’ai importé sur un canevas numérique et j’ai promené mon pinceau afin de déplacer les couleurs jusqu’à ce que mon œil soit satisfait. Tableau numérique 4 x 4.

Retour à l’interne

De temps à autre, je laisse voguer mon pinceau sur le canevas. L’exercice commence par la sélection d’une palette; celle de Grondin me plait beaucoup car elle combine des tons forts et faibles. J’utilise l’approche de l’artiste au nom de plume « Jungle of colors » pour explorer le mariage des couleurs. En fin de piste, j’utilise la courbe des couleurs pour bonifier les contrastes. Tableau numérique 4 x 4.