Archives mensuelles : mars 2020

Fleurs de lumière

Ce tableau est une utilisation fascinante de l’outil de clonage dans le logiciel de dessin Procreate. Le plus difficile est de dessiner et peindre la fleur dominante; les autres fleurs sont des rejetons différenciés de la première. Il en est de même de la verdure sous-jacente: c’est le résultat de la multiplication du dessin de la première touffe présentant deux degrés de saturation des teintes. Le titre est inspiré du contexte de confinement dicté par la pandémie du coronavirus. Tableau numérique 6 x 4.

Solitude sur mer

Le tableau de ce paysage de Baie-Saint-Paul est mon énième, mais mon premier au moyen de l’application Procreate. Cette fois, ce tableau est beaucoup inspiré d’une photo de Céline, la compagne d’Antonin l’octogénaire. Après de légères adaptations au canevas numérique, le tableau a pris forme en peu de temps. Tableau numérique 4 x 3.

Le silence du lac

Je me promène souvent autour de ce lac dans l’ouest de la ville. Le tableau constitue encore une illustration de la solitude … des arbres. Par temps froid, le parc est peu fréquenté et la solitude des marcheurs et des arbres se manifeste davantage. Au cours de ma promenade à la mi-janvier, je me suis arrêté sur le versant ouest du lac pour y croquer une photo. Naturellement, j’ai retiré quelques éléments et j’en ai modifié d’autres. Tableau numérique 4 x 3.

Jonglerie

La chaîne YouTube accessible est une mine d’informations issues des tutoriels des artistes et illustrateurs. Celui de Brad Colbow, illustrateur, m’a entraîné dans une chaîne d’actions que je ne saurais répéter exactement. Tableau numérique 4 x 3.

En toute discrétion

La peinture numérique procure beaucoup d’options; ce tableau est une autre version d’un arbre solitaire. Dans l’élaboration de ce tableau, j’ai eu un plaisir fou à peindre les graminées à l’avant-plan; ces graminées me rappellent mes escapades dans le champ des Sœurs en face du domicile familial dans la ville de Saint-Michel. Tableau numérique 4 x 3.

Sur le chemin d’Icare

J’ai étudié un tutoriel de Floortje démontrant comment peindre un papillon. Pour la première fois, j’ai utilisé des pinceaux tels que les bombes de pulvérisation et j’ai appliqué la technique de clonage pour le lit de fleurs sous les papillons. Pour personnaliser le tableau, j’ai choisi un papillon autre que le monarque. J’ai encore de la difficulté à gérer les couches numériques; comme l’écrit Jean de la Fontaine dans Le lion et le rat: « Patience et longueur de temps font plus que force ni que rage« . Tableau numérique 4 x 3.

Heureuse solitude

Ce tableau est l’adaptation d’un tutoriel de Floortje. Autant j’ai trouvé l’exercice difficile, autant je l’ai aimé. Le tutoriel se limitant à l’arbre, j’ai eu envie de l’intégrer dans un paysage. Tableau numérique 4 x 3.

La bonne entente

Dans ce tableau, l’eau coule sur la roche et irrigue la végétation. Ce tableau inspiré de l’art sumi-e est relativement facile à réaliser: un pinceau de la catégorie Peinture (stuc) pour la roche, un aérographe doublé d’une estompe (acrylique humide) pour l’eau et, pour les arbres, deux pinceaux distincts paramétrés par Floortje Visser, artiste néerlandaise. Tableau numérique 4 x 3.

Effondrement

Ce tableau est issu d’un tableau original réalisé à l’encre en août 2017 sur un papier minéral (Yasutomo) fait essentiellement de carbonate de calcium. Après l’avoir retiré récemment de mon inventaire, je l’ai mis de côté jusqu’à ce qu’une vidéo de James Julier me suggère une version numérique de ce tableau. Après quelques modifications de la composition originale, j’ai dupliqué le tableau et je lui ai appliqué une couche estompée (blending) du même tableau. Tableau numérique 4 x 3.