Confidence

Confidence

Au pied de l’arbre, je voulais initialement adjoindre quelques fleurs et du feuillage. Coup du hasard, la silhouette de mon arbre tronqué est apparue comme un oiseau tête levée. En le dupliquant, un autre oiseau s’est collé tout près. Il ne restait qu’à ajouter quelques fleurs et un peu de verdure. Mon amie de Brossard m’a suggéré d’inclure de la lumière. La lune s’est levée, les montagnes se sont révélées et le texte, mon premier dans un tableau, s’est avéré minimal. Tableau numérique 4 x 6.