Obsédante réflexion

Obsédante réflexion

En début d’après-midi, je suis allé au lancement du livre Les Sublimes d’Adèle Blais et Nathalie Plaat faisant suite à l’exposition de l’été dernier au Centre culturel Yvonne-Bombardier. Au retour, il pleuvait et j’aurais préféré la neige. En m’installant devant mon écran, j’ai dupliqué Léger comme le rire et j’ai laissé mon imagination faire le reste. Exceptionnellement, j’ai enregistré le même tableau, mais avec un calque (layer en anglais) pour y faire tomber la neige; du fait que son expression varie, son titre aussi varie: Accalmie. Tableaux numériques 24 x 24.