À tire d’aile

À tire d’aile

L’inspiration semble me faire défaut. Après avoir réalisé une illustration personnalisée de l’île-du-pot-à-l’eau-de-vie qui ne me plaisait pas, j’ai installé une feuille blanche sur mon chevalet, je l’ai mouillée entièrement et j’ai peint une boucle dans l’intention de la laisser sécher et d’y ajouter par la suite quelques traits à vocation abstraite. Puis, curieusement, l’idée m’est venue de peindre une épinette sur cette boucle. Et le reste a suivi. Aquarelle sur papier Daler-Rowney. Tableau 11 x 14.