Rivalité campanulaire

Rivalité campanulaire

J’aime les roches, j’aime les fleurs. Et pourquoi pas les réunir ? L’inspiration est issue d’un séjour au chalet à Baie-Saint-Paul. Depuis mon tableau de marguerites il y a plus de 6 ans, c’est la première fois que je peins à la négative. Aquarelle sur papier Artistico. Tableau 11 x 15.