Odonata au jardin

Aujourd’hui dans l’atelier de Madeleine, le thème est Fleur et insecte. La libellule s’est imposée. Le support: un papier TerraSkin sur lequel Madeleine nous invite à mouiller nos pinceaux chinois de deux couleurs. J’ai beaucoup aimé l’expérience. De retour dans mon atelier, j’ai repris l’exercice, mais avec le pinceau que Nicolas, mon fils aîné, m’a donné en cadeau il y a 5 ans. Aquarelle et soupçon d’encre sur papier TerraSkin. Tableau 10 x 14.

Errance au vignoble

Aujourd’hui, c’était la reprise de l’atelier annulé par la tempête de neige. Au programme, une nature morte sur papier Yupo. J’étais curieux de retoucher à ce papier, maintenant que j’ai un peu d’expérience avec le TerraSkin. Le Yupo retient moins l’eau et procure plus de surprises, certaines agréables et d’autres, non.  De retour dans mon atelier, j’ai terminé le tableau avec des retouches au pinceau frotté sur la mine du crayon d’aquarelle comme Suzanne Déry, mon professeur de dessin me l’a enseigné au début de ma la retraite. J’aime l’automne, j’aime le vin. Aquarelle sur papier Yupo. Tableau 11 x 14.

La douceur du temps

Bonne et mauvaise semaine. La peinture m’apaise, mais m’engendre des problèmes posturaux. Cette semaine, j’ai repris l’approche impromptue de Steve Mitchell et, pour ce tableau, je me suis arrêté à mi-chemin, douleur à l’articulation lombosacrée oblige. Une visite chez le kinésithérapeute et, au retour, j’ai appliqué la touche de finition. Aquarelle sur papier Artistico. Tableau 11 x 15.

Tiédeur de mi-septembre

Avec la froidure qui nous accable ces derniers jours, j’avais envie de douceur. L’approche impromptue de Steve Mitchell me comble. Aquarelle sur papier Artistico. Tableau 10 x 14.

Égéries

Depuis deux semaines, j’avais envie de peindre un bouquet de fleurs sur du papier minéral et de m’éloigner de la composition de Gadjanski. C’est fait! Pour toi Danièle! Aquarelle et encre sur TerraSkin. Tableau 10 x 14.

Deux solitudes

En entrant dans l’atelier de Madeleine Bousquet, j’ai été particulièrement séduit par un tableau entièrement réalisé à l’encre de Chine et représentant un troglodyte, un nid et des feuilles de chêne. Aujourd’hui, le thème était un personnage dans un paysage. Après avoir choisi avec difficulté une photo m’inspirant une composition, j’ai donné quelques coups de pinceau sans aucune satisfaction. Machinalement, j’ai viré mon support et dévissé le pot d’encre à ma droite sans vraiment réfléchir puis j’ai commencé à peindre un quelconque personnage, possiblement inspiré de la sculpture du combattant dans le coin de l’atelier. Aux prises avec la fameuse question du tableau complété ou pas, Madeleine m’a suggéré de placer le mont Fuji devant mon personnage. Encre et aquarelle opaque sur papier Artistico. Tableau 11 x 15.

Avant l’envol

Un autre oiseau à partir d’une photo. C’était entre autres pour utiliser d’autres crayons à aquarelle et apprivoiser le papier reçu gracieusement des mains de Philippe à la boutique où je me procure mon papier minéral. Un autre oiseau parce que c’est bientôt le mois de l’observation des oiseaux dans le programme des activités en plein air d’un OSBL de Sherbrooke. Et j’adore les mésanges! Aquarelle et gouache sur papier Artistico. Tableau 6 x 9.

L’adorable frivole

J’ai vraiment un faible pour le style de Steve Mitchell à la chaîne The Mind of Watercolor sur Youtube. Cette vois-ci, il propose d’utiliser des crayons à l’aquarelle et une plume à réservoir d’eau pour réaliser un tableau. Pourquoi pas un oiseau, en l’occurrence une mésange, qui m’enchante par leur façon de se déplacer et de chanter? En peignant mon oiseau, je me suis rappelé mes premiers dessins d’oiseau au crayon dans mes premiers cours de dessin sous la direction de Suzanne Déry et j’ai aussi eu en mémoire les papillons que mon ami Yves m’avait peints sur demande à l’époque où il s’intéressait à la peinture décorative. Aquarelle sur papier Canson XL. Tableau 5 x 7.