Oiseau de paradis

Oiseau de paradis

L’atelier de Madeleine me convient parfaitement. Enjolivé de tous ses tableaux, il comprend 6 places et se prête très bien à ses explications et démonstrations. Hier, la séance consistait à peindre un colibri sur un papier synthétique (Yupo); bien entendu, nous avions un modèle sous la main. Je ne fais pas encore la différence avec le papier minéral; une chose est sûre, ce sont des papiers qui pardonnent. Je n’avais pas peint d’animaux depuis un bon bout de temps, mais l’exercice m’a quand même permis de passer un très bon moment. Aquarelle sur papier synthétique. Tableau 10 x 13.