Grands espaces

À la veille de retourner en atelier avec Madeleine Bousquet, je me devais de reprendre le pinceau. Après avoir choisi mes couleurs, j’ai réalisé l’arrière-plan, mais je n’ai pas ajouté l’arbre dénudé tel que prévu initialement. Le tableau me plaisait en soi; j’admets cependant que le tableau serait plus signifiant sur une plus grande surface. De toute évidence, j’ai un penchant pour le bleu. Aquarelle sur papier Arches. Tableau 10 x 14.

Incognito

Ce qui devait être un tableau abstrait est devenu un bord de mer où habitent des individus isolés dans leur logement face à l’immensité de l’océan. Aquarelle et encre sur papier Arches. Tableau 10 x 14.

Dérive

Hier, j’ai fait un essai avec mes nouveaux produits et, ce matin, je me suis aventuré avec ce nouveau médium. J’y suis allé à tâtons, mais le risque n’était pas énorme: obtenir des couleurs éclatantes ! Encre sur papier Arches 6 x 12.

Seul dans la tempête

Ce soir, je n’avais pas envie de regarder le hockey à la télé. J’avais envie de me retrouver dans mon atelier pour me placer dans un contexte de création. J’ai visionné deux vidéos sur YouTube et j’ai feuilleté mon livre sur l’abstraction. J’ai réalisé le tableau en deux étapes; tout d’abord l’arrière-plan avec une couleur dominante, puis, après une petite pause, l’arbre dénudé s’est imposé en utilisant un fin pinceau trempé dans l’encre. Aquarelle et encre. Tableau 10 x 14.

En haut de la montagne

Enfin, je suis retourné dans mon atelier. Les Fêtes m’en ont tenu loin et il n’a pas été facile de me remettre dans l’ambiance. Pour une première fois, j’ai profité de mon nouvel environnement sonore. J’ai terminé un tableau initié dans l’atelier de Madeleine Bousquet à l’automne dernier. Aquarelle sur papier de soie déchiqueté. Tableau 10 x 14.